Fouilles 2005
 
Fouilles 2005
La saison de fouilles 2005 a vu des découvertes exceptionnelles au 214, place D’Youville : les travaux menés en 2004 par les chercheurs et étudiants, s’ils avaient permis d’atteindre les sols associés au Régime français, n’avaient pu investiguer les premiers sols montréalais. Espoirs pleinement comblés : les fouilles ont confirmé la présence de vestiges du fort Ville-Marie édifié par Maisonneuve et ses compagnons dès leur arrivée en 1642.
 
Découverte coup de coeur du chantier 2005 : une pipe en terre cuite « Sir Walter Raleigh » datant du milieu du 17e siècle.
 
Du 2 mai au 3 juin, dix étudiants ont passé au peigne fin quatre carrés de sol sur une profondeur moyenne de 1,20 mètre. Des vestiges de la période 1695-1765 sont d’abord apparus : une portion du muret des jardins de Callière, partiellement dégagé en 2004, un système de drainage longeant ce muret et les restes d’un remblai mis en place lors de la construction du château de Callière.
 
Puis, en dessous, des aménagements associés au fort Ville-Marie (1642-1695) se révélèrent : un bâtiment secondaire, peut-être la cuisine, et une clôture qui séparait deux aires d’occupation. L’une de ces aires était parsemée de lentilles de cendre et d’ossements d’animaux. L’autre, avec des résidus de combustion. Les énigmes posées quant à la présence du fort, à sa position et à son organisation, se trouvent ainsi considérablement éclairées.