Stage 2009 — L’École de fouilles 2009 : mon expérience
« L’école de fouilles 2009 dans le Vieux-Montréal était ma première « vraie » expérience en archéologie. Expérience pratique, on s’entend; j’avais déjà deux ans de cours théoriques en anthropologie derrière la cravate. Il était temps de mettre tout ça en pratique, et pas n’importe où : sur le lieu de fondation de Montréal. Le stage consistait en une initiation pratique aux fouilles en archéologie historique. »
 
[suite]
 
Stage 2008 — L'École de fouilles archéologiques de Pointe-à-Callière : une expérience inoubliable!
« Comment qualifier mon passage à Pointe-à-Callière? Génial? Sensationnel? Fantastique? Exceptionnel? Tous ces qualificatifs arrivent à peine à décrire le plaisir que j'ai eu à faire mon stage à L'École de fouilles archéologiques. »
 
[suite]
 
Stage 2007 — Mon stage en archéologie historique à Pointe-à-Callière
« Si l’histoire m’a toujours intéressée, celle de ses acteurs oubliés m’a toujours passionnée. Parmi les grands faits qui ont marqué le passé, il ne reste que peu de place pour l’étude du quotidien des gens qui y ont participé. C’est l’intérêt pour ce côté humain qui m’a incitée à choisir l’anthropologie comme domaine d’études. Cet automne, j’entreprendrai une maîtrise en bioarchéologie. »
 
[suite]
 
Stage 2006 — Une étudiante partage son expérience
« Un rêve m'habite depuis que je suis toute jeune : celui de voyager dans le temps. J'ai toujours eu cet espoir qu'un jour quelqu'un invente une machine nous permettant d'observer et de comprendre les subtilités de la vie quotidienne des gens qui nous ont précédés. J'étais loin de croire qu'un jour je participerais à un tel voyage. »
 
[suite]
 
Stage 2005 — Découverte à l’École de fouilles archéologiques : rêve et réalité
« Le 2 mai 2005, après trois années d’études acharnées, j’ai finalement fouillé mon premier centimètre carré de sol archéologique alors que j’étais stagiaire à l’École de fouilles archéologiques de Pointe-à-Callière. À ce moment précis, j’étais persuadée qu’un jour, je ferais une découverte extraordinaire qui me rendrait célèbre. »
 
[suite]
 
Stage 2004 — Une aventure à travers le temps
« Il y a plusieurs années lorsque j’étudiais au cégep, j’ai eu la chance de visiter le musée Pointe-à-Callière dans le cadre d’un cours d’archéologie. J’ai eu un grand choc cette journée-là, tous ces vestiges et ces objets du passé qui venaient me raconter l’histoire de ma ville natale et celle de mon ancêtre français, Pierre Désautels dit Lapointe. Elle m’inspira tellement que je décidai de me diriger en archéologie. »
 
[suite]
 
Stage 2003 — Fouilles au féminin
« Cinq semaines ont suffi pour transformer radicalement le site de l'École de fouilles 2003. Un changement difficile à reconnaître pour le fouilleur accoutumé à l'endroit et obnubilé par son travail. Heureusement, les photographies prises en début de fouilles nous rappellent le chemin parcouru. »
 
[suite]
 
Stage 2002 — J’ai creusé le lieu de fondation de Montréal
« C'était un moment attendu depuis si longtemps, depuis toujours. À quatre pattes sur le sol, sous le plancher fraîchement enlevé de l'entrepôt de l'avitailleur Townsend, je serre fort ma truelle et j'entends mon cœur battre. Tout ce que j'ai lu depuis tant d'années, dans quelques minutes, je le toucherai bientôt de mes mains. »
 
[suite]
 
STAGES
 
 
Des stages de fouilles
En mai 2002, Pointe-à-Callière et le Département d'anthropologie de l'Université de Montréal signaient une entente de partenariat pour la réalisation d'une école de fouilles archéologiques au 214, place d'Youville, Vieux-Montréal.
 
[vidéo]
 
 
Devenir archéologue
L'archéologie à l'Université de Montréal s'inscrit dans un courant d'anthropologie, aux côtés des trois autres « sous-disciplines » que sont l'ethnologie, la linguistique et l'anthropologie biologique. L'anthropologie, comme son nom l'indique, se veut l'étude de l'être humain.

L'archéologie cherche à comprendre l'évolution des sociétés humaines à l'aide de la « culture matérielle ». Il s'agit là des vestiges de structures, des artefacts et des écofacts mis au jour lors des fouilles. Dans la pratique, l'archéologie fait appel à divers domaines de connaissances, autant techniques que conceptuels.
 
[suite]